La maison de production

QUI SOMMES-NOUS ?

Fondée en 2006, d’abord sous le nom d’Association pour la Réflexion, l’Education et la Création (Aréduc), « Rêvons, c’est l’heure – Productions » réunit des passionnés, artistes ou amateurs d’arts, autour de projets communs. Théâtre, atelier d’écriture, cinéma, sorties culturelles, conférences-débats sur des sujets de société ou des films en Sorbonne, le fil qui relie ces projets est, dès le départ, la volonté de porter sur la société un regard critique et en même temps porteur d’espoir. Si le monde n’est pas comme on veut qu’il soit, l’art demeure, nous en sommes convaincus, le moyen de le penser autrement, d’inventer, d’expérimenter une autre façon de vivre ensemble. Et créer des projets artistiques communs est aussi une façon, et des plus belles, d’écrire une aventure collective. Ces projets, créés dans l’enthousiasme, l’amitié, réunissent, non seulement les adhérents, mais encore du public, venu assister à nos spectacles de théâtre et de musique, ou à nos conférences. Ce succès nous encourage.

En 2013, l’association prend son nom définitif, et recentre ses activités autour de l’art total par excellence, parce qu’il embrasse tous les autres : le cinéma. Scénaristes, techniciens, réalisateurs, tous les talents peuvent s’unir pour prolonger l’aventure. C’est à Tours, au cœur du Val de Loire, que « Rêvons, c’est l’heure » s’installe aujourd’hui. Nous restons fidèles à nos valeurs : ébranler la réalité, la faire bouger dans ses contours.

PRODUCTION DE PROJETS DE FICTION ET DE DOCUMENTAIRES

Nous sommes venus à la production par la création. Au cours de ces années, nous avons fait l’expérience, en tant que jeunes scénaristes et réalisateurs, avec nos partenaires, des difficultés que rencontrent aujourd’hui les jeunes réalisateurs pour trouver un producteur qui veuille bien prendre des risques, s’engager à leurs côtés, sans se cantonner à des micro-projets confidentiels, mais avec une véritable ambition de développement et de diffusion.

Nous tirons parti de notre expérience pour mettre en place une structure exigeante et dynamique, qui regroupe des professionnels du cinéma (techniciens, chefs-opérateurs, mais aussi réalisateurs), des spécialistes de la communication, et des enseignants qui peuvent accompagner sur les projets des jeunes lycéens ou étudiants désirant s’engager dans une démarche collective et créatrice.

NOTRE LIGNE ÉDITORIALE

Nous désirons à présent produire le cinéma que nous aimons : cinéma de genre (polar, fantastique) qui questionne notre société, et films documentaires qui opèrent une plongée dans notre environnement immédiat le plus inattendu.

« La réalité est précaire », avait coutume de dire le psychanalyste Jacques Lacan. C’est aux confins du réel, dans des lieux ou chez des gens insolites, que Rêvons, c’est l’heure – Productions traque la part du rêve, celle qu’on ne peut fuir, à moins de devenir fou, ou triste. Voilà le fil rouge qui parcourt tous nos projets…

UNE STRUCTURE tourangelle

Forts de notre réseau, nous accompagnons les réalisateurs dans leurs projets, depuis la conception du film jusqu’à sa diffusion. Nous avons choisi la Touraine pour ses paysages variés, étranges et romanesques (châteaux, bords de Loire, forêts…) qui correspondent à nos envies de fiction, aux films de genres qu’on affectionne. La Touraine, par ses ressources naturelles, son patrimoine historique, et le dynamisme artistique dont elle fait preuve, constitue une source inépuisable de fictions et de documentaires.

CONFÉRENCES ET FORMATIONS

Depuis 2006, l’association organise des cycles de projections–débats dans des universités, ouverts aux étudiants et au grand public, parmi lesquels « La violence au cinéma : de la violence comme pur objet esthétique à la violence comme moyen d’expression politique », « La science-fiction au cinéma : quels regards sur la société contemporaine », et « Utopies / Dystopie ».

L’association se donne aussi pour but de former les jeunes des collèges et lycées de la Région Centre aux métiers du cinéma, en les intégrant aux tournages.

PARTENAIRES

L’association a été soutenue par la Mairie de Paris, le service culturel de la Sorbonne, le Conseil Général d’Eure-et-Loire, la DDJS (Direction départementale de la Jeunesse et des Sports) de Haute-Savoie, et le Crédit Mutuel.